Qu'est ce que l'assurance maladies graves?

Partagez l'article

Lien copié

Cancer, infarctus, AVC, sclérose en plaque, Parkinson, tumeur, Alzheimer…

Des maladies graves, il y en a et, malheureusement, on connaît tous quelqu’un qui en a souffert. Au-delà des traitements, des séjours à l'hôpital, des nuits d’angoisses, du stress, des changements d’habitudes de vie, qu’est-ce qu’on peut faire pour alléger le fardeau d’une maladie pour soi et pour nos proches?

Pourquoi?

La première inquiétude que bien des gens vivent, en plus de celles dû au risque pour la vie et la santé qu’une maladie grave occasionne, est l’inquiétude financière. Au moins considérons nous chanceux, parce qu'au Québec, nous sommes tous couverts par la régie d’assurance maladie pour les frais médicaux et les soins liées à une maladie ou un accident.

Le problème, c’est que lorsqu'une maladie nous frappe, même si les frais médicaux sont couverts, ce ne sont pas les seules dépenses avec lesquelles on doit jongler. Perte de revenu pour nous ou nos proches, médicaments non couvert, déplacements, stationnements, hôtels, etc. Ça prend de l’argent.


Où me procurer cet argent?

Les REER?

On peut effectivement retirer de son bas de laine pour la retraite en cas de maladie.

Le hic?

On paie de l’impôt comme si c’était un salaire et on repousse l’âge de la retraite ou on diminue le niveau de vie éventuel de nos vieux jours.

Un emprunt?

Effectivement, avec des taux d’intérêt historiquement bas, pourquoi ne pas emprunter de l’argent? L’option est intéressante dans la mesure où l’intérêt de l’emprunt ne soit pas démesuré. Une extension ou une marge de crédit hypothécaire peut être envisageable.

Le hic?

Cela reste de l’argent qui devra être remboursé un jour ou l’autre et l’intérêt, aussi minime peut-il être, peut finir par être considérable.

L’assurance?

Vous me voyez venir.


L’assurance maladie grave: un outil fort intéressant

Ce type d'assurance est une moyen incontournable pour vous protéger en cas de maladies. Voici les trois raisons principales:

  1. C’est un montant forfaitaire direct lors d’un diagnostic d’une maladie grave. Ce dernier peut être de 50 000$, 100 000$, 250 000$, voir même 1 million$.
  2. Le montant est non imposable et diminue de beaucoup le risque de décaisser des REER ou d’emprunter de l’argent.
  3. Le coût la l'assurance maladie grave peut devenir remboursable si elle est souscrite avec une garantie de remboursement des primes et devient donc de “l'épargne forcée”.

Temporaire ou permanente?

Comme en assurance vie, il existe des assurances maladies graves permanentes et temporaires.

Temporaire

10 ans, 20 ans, 30 ans, jusqu'à 65 ans, etc. Donc moins chère qu’une assurance permanente, elle protège sur une période définie. Ensuite, lorsque le contrat se termine, l’assurance ne vous protège plus.

Lorsque le moment de votre renouvellement approche, réévaluez vos besoins avec un conseiller pour adapter ou modifier les paramètres de votre assurance est très important puisque votre situation ou vos besoins auront peut-être changé avec le temps.Permanente

Comme son nom l’indique, c’est une couverture à vie. Vous pouvez la payer toute la vie durant ou pendant 10 ou 20 ans et ensuite l’assurance vous couvrira toujours sans que vous ayez besoin de payez encore des primes.


Et le remboursement des primes lui?

La garantie de remboursement des primes est offerte sur certains contrats. Selon l’option choisie, l’assureur rembourse 100% des primes versées dans le contrat d’assurance après une période définie (10, 20 ans ou à 65 ans) et le contrat d’assurance se termine.

Avec un remboursement des primes à 100%, difficile de tourner le dos à ce genre de produit.

Partagez l'article

Lien copié